Les canaux, de Briare à Panamá

publié le 27 mai 2017

Au cœur de l’Amérique Centrale, l’homme a créé l’un des plus grands ouvrages de toute son histoire : le canal de Panamá.

Cet édifice, qualifié de chef-d’œuvre, est devenu rapidement un atout stratégique prisé pour les échanges commerciaux internationaux. Il a également la particularité d’être la voie navigable la plus impressionnante au monde.

Près de 200 millions de tonnes de fret empruntent, en effet, ce passage situé entre les océans Pacifique et Atlantique. Le canal de Panamá doit ce succès immense à quatre avancées majeures empruntées à des ouvrages qui ont révolutionné leurs époques tels que :

Le canal de Panamá est une construction emblématique qui reste, à ce jour, la plus réputée et connue parmi les canaux. C’est environ 14 000 navires qui empruntent le canal de Panama chaque année, soit 5% du commerce maritime mondial.

Après presque un siècle d’existence, ce chef d’œuvre d’ingénierie s’est élargi. Les travaux d’agrandissement vont donner un second souffle au canal de Panamá. Des millions de tonnes de terre ont été déplacées et des millions de m3 de béton ont été déversés. Un chantier pharaonique sur lequel ont travaillé 20 000 hommes. Achevé, le canal est pour le fret maritime le point le plus stratégique du globe. Il ouvre maintenant ses nouvelles écluses aux post-panamax, ces immenses navires de fret qui ne pouvaient pas traverser l’isthme.